Alençon (61) : BDS, on continue !

Samedi 29 novembre, journée internationale de solidarité avec la Palestine, une vingtaine de militantEs se sont relayés devant les entrées de Leclerc, avec affiches et tracts appelant au boycott des produits israéliens. Par cette nouvelle action, la 16e organisée sur la ville, le collectif avec la présence des 7 militantEs inculpés, a montré que rien ne pourra empêcher la solidarité et la mobilisation pour la reconnaissance des droits fondamentaux du peuple palestinien. Condamnés le 24 novembre dernier par la cour d’appel de Caen pour délit d’entrave à l’exercice économique, ces 7 militantEs alençonnais ont décidé de se pourvoir en cassation.

Beaucoup veulent empêcher la libre expression politique des citoyens contre l’État d’Israël. Malgré de nombreuses interpellations auprès de Taubira, le gouvernement a refusé d’abroger les scandaleuses circulaires Alliot-Marie et Mercier de février 2010 et mai 2012 qui permettent aux procureurs de la République de poursuivre les militantEs BDS... et aux officines sionistes de distiller leur discours de haine.

La France, seul pays au monde à criminaliser la solidarité avec la Palestine. Mais rien ne nous réduira au silence ! De nouvelles actions sont déjà prévues sur Alençon pour 2015. La campagne BDS marque chaque jour des points, il faut donc continuer la pression sur l’État d’Israël et amplifier la mobilisation pour les Palestiniens.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.