Rendez-vous à Port-Leucate du dimanche 23 au mercredi 26 août.

Pour toutes celles et ceux qui combattent le capitalisme, ce système qui broie autant nos vies qu’il étouffe la planète, l’année qui vient de s’écouler a été une nouvelle démonstration qu’il y a urgence à se mobiliser au quotidien, à reconstruire une représentation politique pour tous les exploitéEs, et à porter un projet révolutionnaire.

Un année riche

Après l’irruption des Gilets jaunes en 2018, une mobilisation populaire durement réprimée par ce pouvoir, Macron et ses amis de la finance ont voulu nous imposer il y a quelques mois une contre-réforme des retraites qui se solderait par un recul sans précédent des conditions de vie du monde du travail. En réponse, la grève reconductible, en particulier dans les transports publics, a été l’expression d’une colère et d’une résistance exemplaire. Dans le même temps, d’autres combats ont pris massivement la rue, pour l’égalité des droits femmes-hommes ou dans la jeunesse pour la justice climatique. Dans les semaines qui ont suivi, le développement de la pandémie du Covid-19 a mis en lumière le sinistre bilan de décennies de politiques libérales sur notre système de santé, et l’incurie des dirigeants actuels à répondre aux urgences sanitaires, n’ayant pour seule réponse en catastrophe que le confinement généralisé et une panoplie de mesures liberticides.

Alors que depuis quelques semaines, les luttes se déconfinent dans le secteur de la santé en « première ligne », contre le racisme et les violences policières ou en solidarité avec les sans-papiers, beaucoup s’interroge sur l’avenir que nous prépare ceux qui sont à la tête de l’État et les capitalistes qu’ils servent.

Préparer la rentrée, débattre des perspectives

Aussi, face à l’inconnue dans laquelle nous plonge ce système, il est urgent de tracer le chemin vers un « monde d’après » débarrassé de l’exploitation et des oppressions. Cette douzième université d’été du NPA arrive donc à point nommé pour nous retrouver afin de préparer ensemble la rentrée politique et sociale et débattre des perspectives à construire pour l’émancipation.

Meeting de rentrée, rencontres internationales, invitéEs venus d’horizon divers, éclairages historiques et anniversaires, formations et débats d’actualité… Cette année, malgré quelques contraintes liées à la crise sanitaire du Covid-19, notre université d’été va rester plus que jamais un lieu d’échanges entre sympathisantEs et militantEs anticapitalistes, mais aussi un espace de rencontres avec des militantEs du mouvement social ou d’autres courants politiques de la gauche radicale (d’ici et d’ailleurs...), ainsi qu’avec des intellectuelEs et des spécialistes des questions politiques, sociales, internationales, sanitaires, etc. Le tout bien évidemment dans une ambiance que l’on souhaite garder la plus conviviale et ensoleillée, sous la pergola, au bord de la piscine ou même à la plage…

Plaquette université d'été

 

Plaquette université d'été 2

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.