Les Nôtres. Un hommage militant pour notre camarade Émile

Le comité NPA de Pantin (93), malgré les conditions sanitaires difficiles de la période, tenait à rendre un dernier hommage à notre camarade Émile Fabrol, décédé le 14 mai après une lutte féroce contre la maladie.

Àcause de la pandémie et des restrictions, nombre d’entre nous n’avaient pu participer aux obsèques au côté de sa famille et de ses proches, et nous ressentions pour beaucoup le besoin de nous retrouver dans un moment de souvenir et de recueillement. En lien avec sa compagne et camarade Yannick, et son fils Cédric, nous avons ainsi proposé très largement, à l’ensemble des réseaux politiques et organisations avec lesquels Émile avait milité, de nous retrouver ce samedi 13 juin. Beaucoup ont répondu présents, touTEs nous ont écrit leur affection et leur tristesse.

Témoignages émus et émouvants

Malgré son accent provençal, Émile était un militant local ancré depuis une quarantaine d’années dans la vie locale et politique de Pantin et de Bobigny. C’est sans surprise que nous avons donc choisi de nous retrouver dans une salle qu’il connaissait bien, au centre de loisirs où il amenait son fils lorsque celui-ci était petit.
La chaleur printanière dans cet espace extérieur et l’ambiance chaleureuse autour du verre partagé entre touTEs ces militantEs de divers parcours et traditions étaient propices à se remémorer pour chacune et chacun les anecdotes militantes qu’il avait pu partager auprès d’Émile. Les prises de parole se sont suivies, et de nombreux messages ont été lus, pour celles et ceux qui n’avaient pu venir mais qui auraient souhaité être avec nous. Ces nombreux témoignages, émus et émouvants, évoquaient tous le camarade que nous avions connu : déterminé, honnête, chaleureux… à l’opposé du sectarisme. Les mots de notre camarade Christine Poupin, prononcés lors des obsèques d’Émile, résument l’ampleur du vide qu’il laisse dans son comité et dans notre parti : « Émile militant n’était pas QUE le NPA. Mais il était profondément, pleinement, le projet du NPA ».
Émile, tu nous manques déjà. Hasta siempre, camarade !

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.