Les Nôtres : François Alcaraz

-A +A
Vie interne
actualité

Notre camarade François, alias Paco pour ses proches et ses amis, nous a prématurément quittés des suites d’une maladie récemment déclarée : un cancer du poumon dû très probablement à l’amiante, conséquence de son travail passé chez Matra-Armement à Signes (Var). Une dernière bataille qu’il a menée avec une grande dignité. Il s’était ensuite reconverti dans l’Éducation nationale, comme instituteur au service des enfants à La Seyne-sur-Mer.
Militant de longue date à la LCR, il avait tout naturellement participé avec enthousiasme à la construction du NPA Var et du comité de La Seyne. De tous les combats, de toutes les manifs, de toutes les grèves – il était militant actif du SNUipp-FSU –, dénonçant sans relâche les injustices et les méfaits du système capitaliste, François se battait avec constance pour l’unité du mouvement ouvrier, aussi bien dans les luttes que dans les urnes, sans rien lâcher sur le programme pour autant.
Généreux et attachant, il maniait l’humour allègrement. Sportif, il adorait parcourir les routes varoises sur son vélo de course accompagné de ses copains. Il va beaucoup nous manquer. Nos pensées vont à sa femme, notre camarade Isa, à ses enfants, ses petits-enfants, tous les siens... Salut camarade ! Promis, nous continuerons ton combat.
Ses camarades

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.