Janine Lasserre

Notre camarade Janine Lasserre est décédée le 16 août. Son engagement politique avait commencé dès le début des années 70 avec son adhésion à Toulouse à la Ligue communiste (devenue LCR ensuite), et s’était poursuivi tout au long de ces années. Infirmière à Marseille puis Montpellier, elle s’était aussi engagée dans le syndicalisme (permanente dans la CFDT) et dans le mouvement féministe (le MLAC et l’impulsion d’une commission féministe dans la CFDT).

De retour à Toulouse, infirmière en libéral, elle avait poursuivi son engagement politique à la LCR puis au NPA, consacrant l’essentiel de son militantisme au féminisme, tant à l’intérieur du NPA que dans le mouvement féministe. Elle se réjouissait du renouveau des mobilisations féministes avec le sentiment d’avoir passé le relai. « Féministe anticapitaliste tant qu’il le faudra » est le meilleur hommage qu’on puisse lui rendre.

Si, ces dernières années, la maladie l’avait contrainte à réduire ses engagements, nous étions toujours très émus et heureux de la retrouver souvent dans les manifestations.
Janine restera dans notre mémoire collective.

Nous assurons nos camarades Jacques et ses filles Inès et Émilie de notre tendresse affectueuse.
 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.