Un succès pour les postiers en grève à Etampes (91)

Après 10 jours de grève, les agents d’Etampes ont repris le travail le vendredi 27 mars. Ils et elles,  soutenues par le syndicat Sud Poste 91, ont su montrer leur détermination face à une Direction sournoise pour qui le dialogue social n’est qu’un conte pour enfant.  A l’origine de ce mouvement, un projet de délocalisation et de réorganisation qui ne disait pas son nom, cachant un projet plus global avec notamment une fermeture de Centre Courrier (Etrechy). Il était prévu tout d’abord, une délocalisation d’une partie des activités du Centre Courrier d’Etampes (la distribution des colis) sur un autre site, a 20 km de distance. Puis dans un deuxième temps, la fermeture du Centre Courrier d’Etrechy avec une délocalisation des facteurs et factrices sur …Etampes ! Au passage, le Directeur faisait un peu de discrimination syndicale, puisque tous les agents déplacés arbitrairement étaient des militants et adhérents Sud !

Grâce à la détermination et la solidarité des agents, il ne sera rien de tout ça ! Tous les agents resteront sur Etampes. Toutes les réorganisations des sites da La Norville sont repoussés en 2016, ainsi que la fermeture du Centre d’Etrechy. Résultat des courses, rien ne change, pas même l’activité des agents.

Conscients que cette victoire n’est qu’un début par rapport au projet initial, les agents d’Etampes ont décidé de rester vigilants et savent d’ores et déjà qu’il faudra construire un vrai rapport de force  sur toute la plaque et exiger que les profits réalisés à La Poste par LEUR travail ne servent pas qu’à la préparation de plans tous plus destructeurs les uns que les autres…

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.