Ukraine : une nouvelle organisation révolutionnaire

Notre camarade Alain Krivine était invité les 1er et 2 mai à Kiev pour le congrès de fondation d’une organisation marxiste révolutionnaire. La situation politique en Ukraine est terrible : socialisme et communisme sont totalement discrédités, et la majorité de la population se positionne d’abord derrière le gouvernement qui « défend la patrie contre l’agresseur russe. »

Rien d’officiel ce 1er mai si ce n’est le rassemblement d’un millier de « vieux » organisé par le PC que le gouvernement menace d’interdire, celui des anarchistes une quarantaine de personnes et le nôtre, environ 70 personnes, avec drapeaux rouges, banderoles et prises de parole. Des centaines de flics pour encadrer et « protéger » chaque rassemblement.

Le congrès a réuni entre 40 et 70 personnes, avec des prises de parole de Charlotte pour la LCR belge et Alain Krivine pour la IVe Internationale et le NPA. De bons débats avec beaucoup de jeunes, pas mal de femmes, plusieurs syndicalistes dont une ouvrière de la mine, trois militants d’Odessa, et quelques intellectuels.

Condamnation du nationalisme, du gouvernement et de Poutine, et de longs débats sur l’introduction du féminisme dans la lutte de classes et sur le choix du nom de l’organisation (toujours pas trouvé...).  Politiquement proches du NPA, l’organisation a environ une centaine de militantEs (500 pour l’ensemble des groupes ukrainiens de gauche...). La plupart des cadres viennent de « l’Opposition de gauche ». Le problème est maintenant qu’il faut réunir 10 000 signatures pour être reconnu légalement.

Correspondant

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.