Succès des manifestations contre la loi Macron et l’ensemble de la politique gouvernementale

Les manifestations appelées par la CGT, FO, la FSU et Solidaires ont réuni plusieurs dizaines de milliers de manifestantEs de la Place d’Italie aux Invalides et autant dans les manifestations dans plusieurs villes en régions notamment à Marseille, Bordeaux, Nîmes, Nancy, Metz, Rouen.

Le plus souvent l’essentiel des manifestantEs défilent derrière les banderoles de la CGT  avec une forte mobilisation de Force Ouvrière à Paris. Cortèges dynamiques avec des mots d’ordre, des chansons contre la loi Macron mais aussi contre le blocage des salaires, les conditions de travail. Et la présence, un peu partout de cortèges de salariéEs mobiliséEs dans leur entreprise : Radio France, Appel 24, Sambre et Meuse, Carrefour Market et plus généralement salariéEs du commerce sur Paris, SNCM, Sanofi, en régions bien d’autres au milieu de centaines d’appels à la grève dans le privé et dans le public. Dans le secteur public on perçoit le ras-le-bol, colère, dans le secteur de la santé et des collectivités territoriales.

A Paris un beau point fixe du NPA, même si nous avons manqué de tracts, d’affiches et d’autocollants Macron que les manifestantEs se sont quasiment arrachés.

Dans les rangs des manifestantEs, c’est d’abord le succès du jour qui remonte le moral. Ensuite les discussions portent sur la suite à donner. Les vacances scolaires, les ponts de Mai rendent compliquer la mise en avant de perspectives concrètes et précises. Mais deux idées dominent : la construction d’initiatives décentralisées permettant de regrouper les luttes souvent dispersées, isolées qui se maintiennent depuis des semaines au-delà des classiques mobilisations autour des Négociations Annuelles Obligatoires et une nouvelle initiative nationale, une date « relais » à la mi-mai.

Robert Pelletier

Quelques photos de la manifestation

et le reste sur phototheque-rouge.npa2009.org

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.