Stains (93) : le mouvement contre les violences policières avance, la police recule

Dans la commune de Stains en Seine-Saint-Denis une fresque en hommage à Adama Traoré et Georges Floyd dénonçant les violences policières a été très attaquée par le syndicat Alliance Police National. Celui-ci appelait à un rassemblement en vue de repeindre la fresque aujourd’hui. En opposition à celui-ci, un contre-rassemblement lancé par le comité Vérité et justice pour Adama était aussi appelé.

De confrontation il n’y en a pas eu, les provocateurs ont été contraints de reculer. Après en avoir rabaissé une première fois en précisant qu’ils ne souhaitaient pas (plus) recouvrir la fresque mais juste enlever la mention « violences policières », le syndicat Alliance 93 a finalement dû se résigner à appeler à un rassemblement à la « maison », c’est-à-dire devant la préfecture de Bobigny ! Un repli penaud qui montre que, malgré les relais étatiques et autres appuis médiatique, l’aile la plus réac de la police rencontre une forte résistance.

À l’appel du comité Adama, le rassemblement qui a eu lieu au pied de la fresque en même temps que celui des policiers à Bobigny était dans la suite des rassemblements et manifestations réussis contre les violences policières ces dernières semaines. Assa Traoré y a pris la parole pour répondre aux mensonges et provocations d’Alliance, les rendant responsable par avance au cas où une dégradation de la fresque aurait lieu. Et derrière cette bagarre pour effacer toute ou une partie de la fresque, il y a la volonté de certains de passer sous silences les violences policières et de faire disparaître leur victime.

En ce sens, le positionnement de la Préfecture du 93 est assez révélateur : après avoir refusé de répondre positivement à la demande du maire PCF de Stains qui lui demandait d’interdire le rassemblement policier prévu dans la ville, le préfet vient de donner des gages à Alliance en affirmant qu’il allait demander au maire de Stains d’enlever la mention « policières » qualifiant les violences (dans la phrase écrite sur la fresque). Un gage sérieux donné à Alliance et à ses soutiens politiques.

La bataille continue donc ces prochains semaines, en particulier avec la manifestation à venir à Beaumont-sur-Oise.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.