Roland Veuillet : plus de 100 jours en prison

Mercredi dernier, comme tous les mercredis depuis l’incarcération de Roland, une quinzaine de militantEs (ils et elles sont parfois le double, voire le triple) se sont retrouvés devant la prison de Nîmes. Ils et elles réclament la libération de Roland et lui apportent toutes les semaines le soutien indispensable.

Ces militantes et militants sont des travailleuses et travailleurs qui ont vu leurs droits disparaître petit à petit et en même temps leurs possibilités de vivre décemment, qu’ils et elles soient aujourd’hui en situation d’emploi, de précarité ou de handicap. Ils et elles sont les excluEs de cette société de compétition financière.

Le combat continue

Roland n’est fautif que de rébellion, de dénonciation de pratiques contraires aux droits de l’homme. Roland est en prison depuis plus de 100 jours et il tient le coup. Il a fait appel de son jugement. Comme cela est arrivé à plusieurs reprises, les représentants de l’ordre (bourgeois et capitaliste) sont intervenus lors du rassemblement de mercredi. Comme ils nous l’ont indiqué (ils n’étaient pas là pour penser), d’après leurs propos, ils étaient venus pour nous dire de porter le masque…

Devant cette mascarade de justice et ce déni de droits, nous ne pouvons qu’apporter notre soutien à Roland et aux militantEs présents tous les mercredis.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.