Manifestation à Paris contre la réforme des retraites le 17 février

La manifestation retraites à l’appel de la coordination nationale de l’Education, du Front Social, et des étudiantEs (notamment de l’Université de Nanterre) avait lieu le jour où la loi sur les retraites faisait son entrée à l’Assemblée Nationale, lundi 17 février. Une foule très diverse de plusieurs milliers de manifestantEs s’est réunie sur le parvis de l’Opéra Garnier pour rejoindre l’Assemblée.

Étaient présentEs également des salariéEs de l’Opéra en lutte et des cheminotEs et RATPistes suite à l’appel d’une journée noire de grève dans les transports. De nombreux/ses Gilets Jaunes avaient également fait le déplacement, pour qui le parcours vers l’Assemblée et dans les beaux quartiers revêtait une dimension politique évidente. Le cortège s’est arrêté de longues minutes à proximité du Musée du Louvre, également en grève et mobilisé à plusieurs reprises au cours du mouvement contre le système de retraites à point débuté le 5 décembre.

La police, très discrète tout au long du parcours, s’est montrée plus massivement lors de passages devant des lieux de pouvoir et symboliques comme le Conseil Constitutionnel ou devant l’Assemblée, où ont eu lieu quelques échauffourées avec les manifestantEs. Quoique petite en nombre, cette manifestation aura eu le mérite de rappeler que la lutte continue dans la rue malgré l’entrée du texte de loi à l’Assemblée et malgré les vacances scolaires. L’intersyndicale appelle d’ores et déjà à une manifestation jeudi 20 février et la rentrée s’annonce chaude, avec des appels à la grève illimitée dans le supérieur et la recherche et le report des E3C (épreuves du bac nouvelle formule) dans le secondaire notamment.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.