Le travail social mobilisé

La grande salle de la Bourse du Travail de République était pleine pour l’Assemblée Générale des salarié·e·s du travail social Ile-de-France réunie ce jeudi 19 octobre à l’appel de syndiqué·e·s et non-syndiqué·e·s du secteur. La tonalité de l’ensemble des interventions des travailleurs et travailleuses sociales d’horizons variés était combative, et des slogans ont rythmés les prises de paroles. L’assemblée a voté un appel à la grève et à la manifestation le 20 novembre, journée internationale des droits de l’enfant, avec un parcours qui passera par les ministères de l’économie sociale et solidaire, de l’Education Nationale et des affaires sociales. 

Cette mobilisation s’est appuyée sur la grève du 19 octobre, mais est liée à une situation très difficile dans le secteur. Le manque de moyens dégrade profondément les conditions de travail, tandis que de nouvelles attaques sont en cours, avec une marchandisation du travail social sur la base d’appel à projet.

Le nombre de présent·e·s à l’AG montre que les travailleurs et les travailleuses sociales ne se laisseront pas faire et comptent bien organiser la résistance contre le patronat et le gouvernement. Un appel a été voté à l’AG, avec une manifestation à Paris le 20 novembre, c’est un mouvement solide qui se construit.

Correspondantes

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.