Forum national de la gratuité à Lyon

Samedi 5 janvier s’est tenu le Forum national de la gratuité, co-organisé par l’Observatoire international de la gratuité, animé par Paul Ariès, en partenariat avec la mairie du 1er arrondissement de Lyon.

La participation était nombreuse (450 personnes) et variée, tant au plan politique (FI, Ensemble, NPA, PCF, EÉLV, décroissantEs…) que du point de vue des thèmes abordés : gratuité des transports, de l’éducation, de l’eau, mais aussi des services funéraires, de la culture, du beau, des multiples services rendus par la nature... 

Gratuité d’émancipation

La gratuité évoquée est une gratuité d’émancipation destinée à s’étendre à tous les domaines de l’existence, conçue comme chemin vers la sobriété et indissociable d’une transformation sociale écologique et démocratique. À partir de cet accord s’ouvre un large champ de débat avec des options différentes, sur le revenu de base ou la dotation inconditionnelle d’autonomie, sur le financement de la gratuité, la fiscalité et le salaire socialisé... avec des approfondissements sur le sens de la gratuité dans la démarchandisation des rapports humains, sur la différence entre une gratuité conquise, défendue et nourrie par la mobilisation et une gratuité octroyée, sur une gratuité féministe intégrant les problématiques de reproduction sociale...

Le mouvement des Gilets jaunes a été fréquemment cité, mais il reste encore à avancer sur la construction de vastes mobilisations populaires liant gratuité, défense et extension des services publics, réforme fiscale radicale et démocratie réelle.

Une telle rencontre est précieuse tant pour faire avancer la construction d’un projet de transformation révolutionnaire de la société, à la fois égalitaire et écologique, que plus immédiatement pour faire émerger la gratuité comme une question politique incontournable, par exemple sur les transports collectifs publics au moment des municipales... Pour cela il est indispensable d’éviter toute récupération et surtout tout affichage qui ne serait pas suivi de sa mise en œuvre. Ce succès appelle d’autres initiatives qui devraient permettre d’ancrer localement les réflexions, de travailler à la mise en commun entre syndicalistes, militantEs pour le climat, des mouvements sociaux, féministes, antiracistes, Gilets jaunes…

Christine Poupin 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.