En Isère, pour l’extension du mouvement social

Dans la foulée de la réunion unitaire initiée à Paris par le NPA, nous avons proposé une rencontre aux organisations à la gauche du PS de Grenoble. La même chose a eu lieu dans le Grésivaudan et prochainement à Voiron. Le PCF, la France Insoumise, Ensemble 38, EELV, Génération.s, le PCOF, le PG ont répondu positivement. Rapidement nous avons sorti un communiqué de soutien à la grève des cheminot-e-s et un tract distribué aux usager-e-s à la gare de Grenoble mettant en avant la défense de la SNCF et de tous les services publics. Nous nous revoyons mardi 10 avril pour discuter de la suite. Le NPA fera plusieurs propositions : une réunion publique, des banderoles sur les ponts de l'autoroute, la préparation des prochaines échéances (19 avril, 1er mai, 5 mai)… L'objectif est double : participer à la bataille de l'opinion en solidarité avec les cheminot-e-s mais aussi populariser l'idée de la grève, de la mobilisation générale contre Macron et le gouvernement alliés du patronat. Pour le NPA38, tout ce qui peut permettre d'élargir le mouvement, de construire la grève générale doit être mis en œuvre. C'est le sens de notre action unitaire “pour défendre nos services publics, la justice sociale et la société que nous voulons” !

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.