Quand le Conseil Départemental du Vaucluse privatise au détriment de la santé publique…

Maurice Chabert, le Président du Conseil Départemental, a annoncé la fermeture du service hydrologie du Laboratoire Départemental d'Analyses. Il était notamment chargé de contrôler la qualité de l'eau de la SDEI, celle que nous consommons.

En conséquence, 17 postes seront supprimés. Cela s'inscrit dans un « plan d'économie » de 13 millions euros sur la masse salariale au détriment des agents du Conseil Départemental qui subissent gel des salaires et surcharge de travail au fur et à mesure que les postes sont supprimés.

Dans le Vaucluse, le contrôle de l'eau sera désormais assuré par le privé sur la seule base de la rentabilité au détriment de notre santé.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.