Plus de 160 jours de grève pour les postierEs du 92 !

Rien n’a entamé la détermination des 150 grévistes et de leurs familles, malgré les paies à 0 euro une nouvelle fois en juillet et août. 

Moins nombreuses sans doute durant l’été, les actions des grévistes et du comité de soutien n’en ont pas pour autant été moins spectaculaires, avec notamment le 16 août l’envahissement du Palais de Tokyo à Paris, dans lequel La Poste avait installé un bureau de poste « éphémère » alors qu’elle en ferme des centaines sur tout le territoire ! 

Étendre, converger

La rage de vaincre des grévistes s’appuie sur les premiers acquis de la grève : Gaël Quirante, secrétaire de Sud Poste 92, peut continuer, malgré son licenciement autorisé par Pénicaud, à intervenir dans tous les sites postaux, et plusieurs collègues intérimaires ont été embauchés en CDI. Les grévistes sont de nouveau à l’offensive : une grève départementale aura lieu le 18 septembre, afin d’élargir le mouvement, et peut-être même au-delà du 92, à l’ensemble de la région parisienne. D’ici là les grévistes appelleront à renforcer les liens avec d’autres secteurs en lutte (l’hôpital psychiatrique d’Amiens, Ford Blanquefort par exemple) ainsi qu’avec des salariéEs victimes de la répression patronale et gouvernementale (cheminotEs, hospitalierEs, gazierEs...), prendront des initiatives de regroupement des bagarres avec la conviction que c’est aussi par la convergence des luttes que les victoires s’arrachent. Une dernière chose reste fondamentale pour la victoire : la solidarité financière. Il faut continuer à verser à la caisse de grève. Et il y a aussi le très beau calendrier 2019 édité par les grévistes, dédicacé par de nombreuses personnalités (Ken Loach, Emma, Stéphane Brizé, Assa Traoré...) qu’on peut se procurer auprès des camarades et diffuser partout autour de nous. 

Correspondant

Pour verser à la caisse de grève : https://www.lepotcommun.fr/pot/kgmfkl66

Chèques à l’ordre de Sud Poste 92 : 51, rue Jean-Bonal 92250 La-Garenne-Colombe, mention « solidarité grévistes » au dos.

Même adresse pour commander des calendriers : 10 euros, 15 euros prix de soutien... ou plus !

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.