Martel (46) : les facteurEs en grève

Depuis près de 2 semaines l’ensemble des facteurs et factrices de Martel (46) est en grève. La raison est simple : suppression de postes et réorganisation.

Le nombre de facteurs étant moindre, certaines tournées atteignent désormais les 100 kilomètres. De plus, les changements constants n’arrangent rien. Du coup la colère est montée et, depuis 2 semaines, c’est l’arrêt du travail et la tenue d’un piquet de grève devant la poste, chaque matin, quelle que soit la chaleur. C’est dire le niveau de la mobilisation. 

Pétition de soutien

Un gros mouvement de soutien et de discussion avec la population et les touristes existe, avec entre autres la signature de la pétition relayée par les commerçants. Jeudi 29, malgré la chaleur (40 degrés), un rassemblement a réuni environ 60 personnes, où les syndicats ont fait part de la situation et ont lu l’appel national de soutien aux militantEs victimes de la répression. 

À ce jour, les négociations sont au point mort devant l’arrogance des cadres de La Poste qui n’hésitent à dire que si la situation est telle, c’est que les facteurs et factrices ne savent pas s’organiser et qu’il faudrait même continuer à supprimer des postes ! À Tulle en Corrèze, non loin de Martel il y a aussi un mouvement de colère, ce qui fait dire à certains postiers qu’il faudrait se coordonner et ne pas rester chacun dans son coin.

Correspondant

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.