À La Poste, on n’arrête jamais le business

Le PDG de La Poste, Philippe Wahl, a été interviewé par Léa Salamé sur France Inter jeudi 23 avril. Au cours de ces dix minutes d’entretien, les termes « service public » ou « missions de service public » concernant La Poste ont été prononcés sept fois ! Bien d’accord, mais rappelons alors que nous n’avons pas des « clients » mais des « usagers », qu’un « service public » n’a aucune obligation de rentabilité financière et qu’en l’occurrence réorganisations, suppressions d’emplois et précarité du personnel doivent cesser.

Il s’est également réjoui lors de cette interview que La Poste ait gagné des parts de marché en distribuant 58 millions de colis en six semaines en pleine épidémie, donc un trafic normal pour cette période, et ce avec des effectifs réduits. Et Édouard Philippe vient d'annoncer un nouveau cadeau à La Poste en lui confiant les commandes et la distribution de 20 millions de masques lavables… La Poste veut revenir courant mai à un fonctionnement normal pour se faire encore plus de fric : répondons par un droit de retrait massif dès le 11 mai ! 

Correspondant

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.