Gard : Y a le feu au conseil départemental !

Depuis plusieurs mois, le conseil départemental gardois, géré par la majorité PS-PC-EÉLV, est malmené par les mobilisations...

Ces dernières semaines, difficile de manquer le brasero des pompiers, les revendications inscrites sur leurs camions ou les banderoles accrochées devant la caserne. Les pompiers nîmois et leurs syndicats ont appelé à la grève à plusieurs reprises suite aux menaces qui planaient sur leurs conditions de travail, les embauches et leurs salaires.

Une fois de plus, la majorité départementale gardoise avait prévu de réduire les subventions, mais la manifestation du 29 septembre impulsée par la section SUD, avec l’envahissement du conseil départemental par 200 pompiers, a finalement fait reculer l’exécutif.

L’austérité contre les services publics

Avant eux, les agents du conseil départemental dénonçaient en février les suppressions de postes et la fermeture de services, envahissant également le conseil départemental. Par la suite, les agents de la route (anciennement la DDR) ont fait grève en juin contre les suppressions d’emplois, interpellant eux aussi le président devant le conseil départemental. Enfin, fin juin, ce fut au tour des salariéEs des missions locales et leurs syndicats, en particulier la CNT, d’envahir le conseil départemental pour dénoncer la baisse du budget et les futures suppressions d’emplois.

Ce qu’il y a de commun à tous ces travailleurEs, ce sont les restrictions budgétaires, les réorganisations de service ou encore la disparition de service public, tout ceci mené par une mince majorité de « gauche gouvernementale » appuyée par LR et l’UDI en fausse opposition.

Tous font face aux mêmes responsables. Unis dans l’action, leurs revendications pourraient peser encore plus lourd pour faire plier l’exécutif départemental. Et ils n’ont pas dit leur dernier mot, car les agents du conseil départemental et leurs syndicats, entre autre la CGT et SUD, appellent une nouvelle fois à la grève jeudi 10 novembre contre la politique antisociale du conseil départemental, pour le service public.

Correspondant

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.