AG des hôpitaux en lutte : Urgence santé Zone à défendre !

Une coordination nationale de la santé en lutte s’est réunie à Toulouse ce mardi 13 mars, pour organiser les mobilisations qui existent dans de nombreux établissements du pays. Nous publions ce-dessous l’appel adopté à cette coordination.

#réanimetonhosto

Le 13 mars au CHU de Toulouse à l’occasion de la troisième coordination nationale santé en lutte, 40 sections syndicales Sud et syndicats CGT de différents hôpitaux en France et la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité se sont réunies. Le constat est le même : toujours plus d’économies sur le dos des personnels et des patients, des conditions de travail qui se dégradent et la qualité des soins avec. En 2018 toujours moins pour la santé, on ferme des lits dans les hôpitaux, on ferme les services de santé de proximité et on maltraite de plus en plus le personnel et les patients.

 

Nous disons Stop.

Depuis plusieurs mois les luttes se multiplient dans la santé : hôpitaux, cliniques, ehpad… Mais pour mettre un coup d’arrêt aux attaques du gouvernement il faut désormais nous coordonner pour se battre tous ensemble et enfin obtenir les moyens nécessaires pour soigner.

Personnels et usagers nous sommes tous concernés

 

Ce que nous voulons : 

- L’annulation de la dette des hôpitaux et de la taxe sur les salaires

- La fin des suppressions de postes, l’arrêt de la privatisation, des fermetures d’hôpitaux et maternités de proximité

- La fin du sous-effectif, de la précarité, des bas salaires, l’embauche de personnel à la hauteur des besoins

- L’accès à la santé 100% gratuite pour toutes et tous !

- La fin de la dégradation des conditions de travail et de la qualité des soins

- La fin des politiques d’austérité et de casse de la sécurité sociale

 

Cette réunion était la troisième, il est désormais temps d’agir.

Nous appelons l’ensemble des salariés de la santé à être massivement présents aux côtés des EPHAD le 15 mars  et des autres fonctions publiques et cheminots dans la rue le 22 mars. Nous les appelons également à se mobiliser la première semaine d’avril sur la date nationale qui est actuellement en cours dans l’intersyndicale.

Nous actons ce jour la mise en place des mardis de la santé en colère : à partir du mardi 20 mars nous appelons l’ensemble des salariés de la santé et collectifs d’usagers en lutte à se réunir toutes les semaines pendant 1H ou 2 l’après-midi afin que notre mobilisation monte en puissance : ag, distributions de tracts, conférences de presse, actions de blocage

Le mardi 15 mai nous appelons l’ensemble de nos collègues à une journée de grève et de mobilisation nationale de tous les salariés de la santé afin de construire une maréée blanche à Paris devant le ministère. Nous appelons les fédérations syndicales à relayer et à construire cette mobilisation indispensable aujourd’hui. 

 

CGT CHU Toulouse
Sud santé sociaux CHU Toulouse
CGT CESAME 49
Sud Santé Sociaux Tours
Sud Santé Sociaux Le Havre
CGT CH Vire
Sud Santé Sociaux CHU Rennes 
Sud Santé Sociaux CHGR Rennes
Sud Santé Sociaux Tours 37
CGT CHU Brest
Sud Santé Sociaux Morlaix 
Sud Santé Sociaux 29
Sud Santé APHP
Sud Santé Sociaux 49
CGT EPSM Caen
Sud Santé Sociaux EPSM Caen
CGT de Cherbourg
Sud Santé Sociaux CH St Malo
Sud CHU Brest
Sud Santé Sociaux CH Millau
Sud Santé Sociaux EPSM Gourmelen
Sud Santé Sociaux CHU Besançon
CGT CH Lisieux
Sud Santé Sociaux CHR Orléans 
CGT Clinique Bordeaux Nord
SUD Santé Sociaux 45
Sud Santé sociaux EPSM G.Daumezon Fleury les Aubrais
Sud Santé sociaux CH Saint Denis (93)
Sud Santé sociaux 93
Sud Santé Sociaux CHU Caen
Sud Santé Sociaux APHM

CGT EPSM Etienne Gourmelen de Quimper
Act up Sud ouest
Fédération Nationale Sud Santé Sociaux 
Coordination des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.