Solidarité antiraciste et antisexiste avec Danièle Obono !

Depuis plusieurs jours, c’est à un véritable déferlement de haine raciste et sexiste que l’on assiste sur les réseaux sociaux, ciblant la députée de La France insoumise Danièle Obono. Cette dernière a eu l’outrecuidance de faire remarquer, lors de la nomination de Jean Castex au poste de Premier ministre, qu’une fois de plus le choix s’était porté sur « un homme blanc de droite bien techno et gros cumulard ». Une vérité factuelle qui n’a pas plu à l’extrême droite et à la droite extrême, qui se déchaînent depuis en traitant Danièle Obono de « raciste » au motif qu’elle aurait critiqué le nouveau Premier ministre en raison de la couleur de sa peau. 

On croit rêver, ou plutôt cauchemarder, lorsque ce sont des spécialistes bien connus du racisme et de l’islamophobie qui se parent de vertus antiracistes, a fortiori lorsqu’ils s’en prennent spécifiquement à une députée noire, alors qu’elle est loin d’être la seule à avoir fait remarquer que le « nouveau monde » ressemblait décidément beaucoup à l’ancien, avec des représentants d’une homogénéité toujours aussi forte et ressemblant bien peu à la société dans ses diversités. Mais bien évidemment, ceux qui s’insurgent que l’on fasse remarquer que Jean Castex est, entre autres, un « homme blanc », préfèrent s’en prendre à une femme noire, à grands renforts de propos racistes et sexistes, ainsi que de menaces que nous nous épargnerons de reproduire ici… 

Les mêmes ont été beaucoup moins bavards lorsque l’ « humoriste » Gérald Dahan s’est fendu de deux tweets authentiquement racistes, affirmant notamment que Sibeth N’Diaye « aurait été contactée par la Compagnie Créole » (sic) après sa sortie du gouvernement et diffusant une photo de la nouvelle ministre Elisabeth Moreno, noire elle aussi, suggérant qu’il s’agissait de Sibeth N’Diaye avec une nouvelle coiffure (car chacun sait que touTEs les noirEs se ressemblent).

Notre solidarité antiraciste et antisexiste vis-à-vis de Danièle Obono est totale, face au déferlement de haine auquel elle est confrontée, venu d’un camp réactionnaire de toute évidence de plus en plus crispé et brutal à l’heure où une vague internationale de mobilisations antiracistes, portée par les premierEs concernéEs, ébranle les fondations d’un système de domination et de hiérarchisation raciales qui n’a que trop duré. Soutien à toi Danièle !

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.