Rouen (76) : Un meeting qui restera dans les mémoires

Grosse ambiance à la Halle aux Toiles jeudi 6 avril pour le premier meeting de Philippe Poutou après le buzz médiatique et l’enthousiasme populaire suscités par les interventions de notre candidat lors du débat avec les dix autres concurrents. Philippe était déjà venu à Rouen au début de la campagne, en septembre, et avait rassemblé 180 personnes. Cette fois, ce sont plus de 600 personnes qui sont venues, dont une grande majorité de jeunes. Il a fallu « pousser les murs » pour ce meeting, installer un écran dans le hall et rester debout pour une grande partie de l’assistance, alors qu’une quinzaine de journalistes étaient présents.

Un petit air de folie régnait juste après 20 heures, avant que le candidat rejoigne la tribune aux côtés de Christine Poupin, porte-parole nationale du NPA. Les deux derniers jours de préparation l’avaient laissé pressentir : que ce soit lors des diffusions de tracts ou autour de nous, ce furent par dizaines des réactions de sympathie, d’adhésion, de joie, d’avoir vu enfin Fillon et Le Pen renvoyés dans leurs cordes par un ouvrier, un candidat qui est « comme eux » !

Après les trois prises de parole (Marie-Hélène Duverger pour le NPA Rouen, Christine Poupin et Philippe Poutou), un débat s’est enclenché autour de la situation en Syrie, des différences avec Mélenchon, du front des anticapitalistes après les élections, de la manif du « premier tour social » du 22 avril (entre autres). À la fin, des dizaines de personnes ont voulu faire une photo avec Philippe ou lui dire combien ils apprécient son combat, et d’autres ont laissé leur contact. La campagne va continuer de plus belle, à Rouen comme ailleurs !

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.