Pour faire entendre une voix anticapitaliste, le compte à rebours a commencé...

Dans cette république prétendue démocratique au sein de laquelle nous vivons, en plus des frais de nos activités de propagande quotidienne, il nous faut près d’un million d’euros pour nous présenter à des élections européennes – coût de l’édition du seul matériel légal, professions de foi et bulletins de vote. C’est donc un défi pour le NPA, courant d’extrême gauche présent sur la scène politique depuis des décennies, de ne pas se voir interdit de campagne pour raisons d’argent. Dans le même temps Emmanuel Macron, président des riches et des patrons, se paie une tournée de meetings aux frais des contribuables dans la France entière, sous prétexte de « débats » avec les Gilets jaunes... qu’il évite surtout de rencontrer. Oui, il y a quelque chose qui cloche !

Souci démocratique

C’est pourquoi il est indispensable de faire un effort particulier et urgent pour la campagne de souscription 2019 que nous lançons : nous espérons que par souci démocratique, même sans partager l’intégralité de notre programme – ou par conviction en le partageant ! –, celles et ceux qui souhaitent que se fassent entendre les voix insolentes et percutantes de notre organisation et de de nos porte-parole, Philippe Poutou, Olivier Besancenot et Christine Poupin, mettent la main à la poche et nous aident ainsi à mener cette campagne qui prolonge et renforce nos activités et interventions habituelles. 

Écho aux multiples
luttes en cours

Notre campagne pour les élections européennes sera en phase avec les luttes populaires en cours : luttes de travailleuses et travailleurs, en gilets jaunes ou rouges, pour vivre et non survivre et pour décider démocratiquement de leur sort ; luttes des femmes pour l’égalité devant le travail et le salaire, comme pour la libre disposition de leur corps ; luttes des jeunes et moins jeunes contre les désordres du climat et les dévastations de la planète dont les multinationales sont les premières coupables.

Une campagne de classe et internationaliste

Notre campagne s’opposera aussi aux replis nationalistes délétères que prônent de grands partis, à la chasse aux migrantEs que mènent les États de l’Europe capitaliste, aux débauches de xénophobie et de racisme encouragées partout et en haut lieu par les gouvernements. S’y afficheront au contraire la solidarité, la fraternité, l’internationalisme que les prolétaires en lutte, de tout temps, ont portés.

Versez et faites verser à la souscription

Parents, voisinEs, collègues, amiEs connus ou inconnus, attendez-vous à être sollicités par les militants et militantes du NPA. Dans les semaines à venir, ils et elles viendront à votre rencontre pour vous demander de mettre la main à la poche. Aidez-les, aidez-nous en versant à la souscription 2019 !

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.