Philippe Poutou et le NPA présents à la Journée internationale des migrantEs à Menton

À l’appel du SOMICO (Solidarité migrant-es collectif 06) qui regroupe entre autres ATTAC, la LDH, la CGT, la FSU, Solidaires, le NPA, Ensemble, la FI ou encore le PCF, près de 200 personnes ont manifesté samedi 15 décembre de la gare de Menton Garavan à la frontière italienne à l’occasion de la journée internationale des migrantEs.

« De l’air, ouvrons les frontières »

La présence de notre camarade Philippe Poutou a été largement appréciée par les participantEs.

Cette manifestation s’est tenue en dépit des manœuvres du préfet des Alpes-Maritimes qui a empêché les trains de s’arrêter en gare de Menton-Garavan, dernière station avant la frontière et lieu d’une ignoble « chasse aux noirs » de la part de la police. 

De nombreux militantEs ont dû s’arrêter à la gare précédente pour rejoindre la manifestation. C’est le même préfet qui poursuit tant qu’il le peut les aidantEs, dont Cédric Herrou.

La manifestation s’est déroulée sans incident malgré ces basses manœuvres, et la pression d’un groupe de gilets jaunes croisé avant la manif et malheureusement très agressif contre l’accueil des migrantEs, mais aussi les syndicats et partis politiques.

Portée par les slogans « De l’air, ouvrons les frontières » ou « Solidarité avec les réfugiés » la manifestation s’est toutefois rendue jusqu’à 150 mètres de la frontière, bloquée par un ­important dispositif policier. 

Correspondant

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.