Philippe Poutou en campagne dans le Gers

-A +A
Politique
actualité

Article de la Dépèche. Philippe Poutou, candidat à la présidentielle de 2017 pour le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) parcourait le Gers ce samedi. Il a donné une conférence de presse à 11 h 30, place du préfet Erignac à Auch, avant de participer dès 14 heures à la 5e édition de la fête anticapitaliste gersoise à Lectoure. «Nous sommes devant la préfecture pour protester contre les violences policières, assène le leader politique d'extrême gauche, dont les militants gersois soutiennent qu'une femme participant à Nuit Debout a été frappée par la police. Selon la préfecture, très attentive en ce moment au déroulement des mouvements sociaux, aucune plainte à ce sujet n'a été enregistrée. Mais pour le NPA et son leader, c'est un signe de plus d'une «dérive grave» de la société. Philippe Poutou veut «faire converger les milieux sociaux, politiques, syndicaux pour construire un mouvement social» à même de changer radicalement la société, bien au-delà de la loi Travail. «Ce dont on est sûrs, c'est que ça pétera, même si le mouvement retombe», affirme-t-il. Des présidentielles, dont il n'attend pas grand-chose, Philippe Poutou n'a guère parlé à Lectoure, où il a surtout galvanisé les militants.

MC

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.