Orléans : les mineurs isolés étrangers menacés de se retrouver à la rue !

Le Collectif de soutien aux jeunes mineurs isolés étrangers (Cojie) du Loiret, a invité les citoyens à se rassembler le samedi 15 juin, place de la République à Orléans. 

Environ de 150 soutiens se sont rassembléEs pour monter des tentes, yourtes, tipis, etc. Une mobilisation pour témoigner du soutien aux jeunes mineurs isolés étrangers (MIE) du département, dont 142 passeront le cap des 18 ans cette année et cesseront donc d’être pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance dès le 31 août. 

150 jeunes MIE ont animé la manifestation, rythmée par les djembés, aux cris de « On ne lâchera rien », « Un toit, une école, des papiers ». Ils ont pris la direction de la préfecture et déposé les tentes devant les grilles de celle-ci.

Ces jeunes sont tous scolarisés, et ce n’est déjà pas bien facile pour eux, alors si en plus ils n’ont plus de logement, leur situation va devenir catastrophique. Comme l’explique le collectif, « pour les jeunes majeurs isolés étrangers, cette situation, incompatible avec leurs efforts d’insertion, va les exposer encore plus à des refus de titre de séjour »

La pression est mise sur les autorités : sans solution acceptable, les jeunes MIE comme leurs soutiens continueront leur combat. À noter que les Gilets jaunes qui déambulaient comme chaque samedi, ont accompagné les jeunes MIE jusqu’à la préfecture.

Correspondant

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.