Meeting NPA jeune : de la révolte des Gilets jaunes à la révolution sociale

Le 28 février, les drapeaux rouges du NPA à l’entrée de l’AGECA annonçaient la couleur : un meeting avec plus d’une centaine de jeunes venus écouter nos perspectives révolutionnaires.

Mobilisations des Gilets jaunes, 8 mars, manifestation pour le climat, autant de luttes d’actualité donnant l’envie de s’y mettre aussi ! 

Une camarade cheminote de Saint-Lazare ouvre le meeting. Ayant fait la grève du printemps dernier contre la réforme du rail, participant au mouvement des Gilets jaunes qui, depuis près de trois mois, bouleverse l’atmosphère politique, elle intervient pour raconter les difficultés des conditions de travail à la SNCF, mais aussi l’écho que peuvent avoir les Gilets jaunes dans cette boîte et d’autres, suscitant un élan de solidarité, et donnant l’occasion d’endosser aussi le gilet jaune, orange ou rouge. 

Les possibilités ouvertes par le mouvement des Gilets jaunes sont palpables dans le monde du travail mais également au sein de la jeunesse scolarisée. C’est l’objet de l’intervention suivante : un étudiant allemand décrit le sursaut de la jeunesse autour des questions écologiques dans plusieurs pays d’Europe, et à Paris. Vient ensuite l’intervention féministe et l’évocation des mouvements d’ampleur pour le droit à l’avortement en Amérique latine, et les luttes des femmes en gilets jaunes.  

Porter nos perspectives révolutionnaires partout

Avant la dernière intervention et l’ouverture du débat, c’est l’occasion pour nous de rappeler que le NPA doit être présent lors des élections européennes. Tous les partis politiques bourgeois manœuvrent au sein du mouvement des Gilets jaunes pour faire pourrir ses fruits… dans les urnes, l’extrême droite en premier lieu. Nous devons chercher à faire entendre nos idées révolutionnaires et réaffirmer que les batailles, c’est dans la rue que nous les gagnerons, et pas dans les élections. Il est nécessaire de souscrire pour le NPA, notamment pour qu’il puisse être présent dans les échéances électorales.

Enfin, pour conclure ce meeting du NPA jeune, une militante rappelle à quel point toutes ces luttes animant la scène politique sont les nôtres, et à quel point ces dernières posent pour chacune d’elle la question de détruire le système. Dans ces mouvements, qu’ils soient impulsés par la jeunesse dans les lieux d’étude, ou par les travailleurEs comme celui des Gilets jaunes, nous n’en sommes pas solidaires, nous en sommes partie prenante. Ce sont ces luttes et leur développement qui changeront la donne. 

Mathilda Nallot

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.