Lille : vérité et justice pour Selom et Matisse !

Le 13 janvier dernier, plus de 300 personnes ont manifesté à Lille pour rendre hommage à Selon et Matisse. Ces deux jeunes habitants du quartier populaire de Lille Fives ont été percutés par un TER le 15 décembre dernier, vers 21 heures, et sont décédés à la suite de leurs blessures.

Rappelons qu'alors que les premières versions du parquet et de la police, reprises par la Voix du Nord malgré leur invraisemblance évidente1, font état d'un simple accident (les jeunes auraient cherché un raccourci), des témoignages font rapidement état d'une intervention policière qui aurait poussé les jeunes à fuir le long des voies. Après avoir nié toute présence de policiers dans le quartier ce soir là, ce n'est que le 21 décembre que le parquet fait machine arrière en reconnaissant, enfin, la présence de policiers, une équipe de la brigade spécialisée de terrain.

Il faut dire que les deux rescapés de l'accident racontent, après leur sortie de l'hôpital : « On était assis dans la cité, ils sont entrés à six en uniformes avec leurs matraques. Ils ont couru vers nous, ils voulaient nous attraper. On a eu peur et on est partis en courant... Quand on a sauté vers les rails, ils étaient à cinq mètres derrière nous ». « On a grimpé… pour fuir... Ils nous ont coursés jusqu’au bout ».

Comme l'a dit le père de Selom avant le départ de la manifestation : « Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup ». Cette marche, ajoute-t-il, « c’est aussi pour dire aux autorités : nous voulons la justice et la vérité », rappelant l'absence de condamnation dans l'affaire Zyed et Bouna. Assa Traoré était présente et a pris la parole pour dénoncer les violences policières : « Pourquoi les jeunes courent  ? Parce que les jeunes, on les tutoie, on leur crache dessus, on les déshumanise ». Avant de conclure : « C’est un système qui a tué ces jeunes ».

Le NPA assure les familles et amis des victimes de sa solidarité et soutient les mobilisations qui permettront de faire connaître la vérité sur les circonstances de la mort de Selom et Matisse.

Correspondants

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.