L'ancien soutien de Valls, Alain Claeys perd à Poitiers !

Malgré une très forte abstention, Alain Claeys, qui fût le maire PS de Poitiers de 2008 à 2020, vient de perdre. C’est Léonore Moncond’huy, de Poitiers Collectif, tête d’une liste rassemblant EELV, PCF, Génération.s et de nombreux/ses citoyenNEs, qui a gagné.

Le NPA a appelé à battre Claeys en utilisant le bulletin Poitiers Collectif. 

Pour nous il fallait sortir de l’ère Claeys qui est un digne représentant des politiques d’austérité. Ancien soutien de Manuel Valls, Claeys avait reçu les soutiens de députés En Marche et de la droite dont Raffarin. Cela montre bien que celui qui a vendu l’Ancien Théâtre, qui a expulsé le squat du collectif La Maison, est bien un digne représentant des capitalistes. 

Nous voulions battre Claeys car nous n’en pouvons plus du PS, se faisant passer pour de gauche alors qu’il défend les pires politiques sociales, environnementales, racistes. 

Nous n’avons pas d’illusions sur l’accession d’une gauche réformiste au pouvoir. Nous savons bien que les politiques d’austérité vont empêcher la mise en place d’une politique de gauche au sein des institutions pourries de la Vème république. 

Mais nous considérons que la victoire de Poitiers Collectif, malgré toutes les limites existantes et réelles, est une bonne nouvelle pour celles et ceux qui luttent.

Nous devrons, dans les semaines qui viennent, faire entendre les revendications des classes populaires auprès de la nouvelle municipalité. Les luttes ne cessent pas, elles doivent au contraire s’amplifier, car c’est de nos luttes que les changements viendront.

Prenons la rue dès ce soir pour rappeler que nous ne voulons plus d’expulsions dans notre ville, un toit pour touTEs, le droit de vote pour touTEs, des services publics de qualité, des bus gratuits.

Nos vies valent plus que leurs profits !

Poitiers, le 28 juin 2020

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.