Caen. Une réunion publique du comité NPA avec Philippe Poutou

-A +A
Politique
actualité

Publié par Ouest France. Candidat à la présidentielle et porte-parole national du Nouveau parti anticapitaliste, Philippe Poutou était à Caen jeudi 1er juin 2017. Pour engager les militants et tous les déçus de la gauche, à engager une discussion collective.

Philippe Poutou est lucide : « Nicolas Vabre ne sera pas élu député dans quinze jours… mais c’est l’occasion de faire entendre une autre voix, pour combattre le fatalisme. » C’est dans une démarche de soutien aux militants caennais, mais également d’appel « à la discussion collective », que le candidat à la présidentielle (1,1 % au premier tour) a effectué ce jeudi 1er juin, un déplacement à Caen. « J’y étais déjà venu en 2012. Aujourd’hui, il est urgent d’organiser une riposte au gouvernement Macron. »

Devant une soixantaine de personnes, le militant a énuméré les grandes lignes du projet porté par le NPA : interdiction des licenciements, réquisition des entreprises en lien avec l’énergie, le transport, l’eau, le logement ; la semaine de 32 heures ; le revenu minimum à 1 700 € nets, le combat international pour le climat… « Il faut maintenant trouver comment rendre légitime nos préoccupations, ce qui peut passer par des actions de toute sorte. »

 

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.