Beauvais (60) : Philippe Poutou en terres fillonistes…

Le lundi 3 avril, Philippe Poutou animait une réunion publique à Beauvais dans l’Oise. Beauvais, dont la maire Caroline Cayeux est un indéfectible soutien de François Fillon le corrompu. L’Oise, dont le président du conseil départemental est Édouard Courtial également soutien de Fillon...

En préalable nous avons rappelé que Courtial avait fait adopter, avec les voix du Front national, une motion déclarant que l’Oise devait être un département sans migrantEs, refusant l’accueil à l’ASE de jeunes mineurEs isolés et jetant à la rue des dizaines de jeunes majeurEs isolés sitôt atteinte leur majorité.

Sans costume à 10 000 euros, sans l’argent détourné par Fillon le candidat des riches, Philippe Poutou a développé les orientations de notre campagne anticapitaliste. Il a rappelé les mesures d’urgence, les 32 heures sans perte de salaire, l’interdiction des licenciements, l’augmentation des salaires et un salaire minimum de 1 700 euros net, la gratuité des services publics. Il a également mis l’accent sur la nécessité de nous organiser nous-mêmes, de refuser cette caste des politiciens professionnels. Il a rappelé l’urgence qu’il y a à mettre un terme à l’état d’urgence, ni guerre ni état de guerre, et à désarmer la police. Ce qui à Beauvais revêt un caractère particulier puisque la police municipale y a demandé à être armée, ce qui a été refusé par la suite lors d’une consultation des habitantEs.

Une soirée réussie pleine de promesses de débats et d’actions pour porter la voix de notre classe.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.