LGBTI : nos désirs font désordre

Un an après, le gouvernement Macron a montré qu’il n’était vraiment pas du côté des LGBTI : les promesses de PMA sont reportées aux calendes grecques et on observe encore et toujours une augmentation des violences contre les personnes LGBTI. 

En ce mois des marches des fiertés, qui perdent chaque année un peu plus de leur contenu politique, il est temps non seulement de reprendre la rue mais aussi de trouver le moyen de gagner… 

Dossier réalisé par la commission LGBTI de la Région parisienne. 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.