Retour de Palestine

-A +A
International
actualité

Le mois dernier, plusieurs camarades ont participé aux missions cueillettes d’olives en Cisjordanie occupée, organisées par l’AFPS (Association France-Palestine solidarité) de Rennes. Ces missions existent depuis une quinzaine d’années, elles sont ouvertes et se déroulent sur la période de récolte des olives (octobre-novembre).

En plus de faire vivre la solidarité internationale, les missions permettent de lutter contre la confiscation des terres, en aidant les paysanEs à accéder à leurs champs (situés près des colonies ou des murs). En vertu d’une loi israélienne héritée du mandat britannique, toute terre non cultivée pendant trois ans devient en effet propriété d’Israël. Les PalestinienEs rencontrés nous l’ont expliqué : armée et colons israéliens leur rendent la vie impossible. Les routes menant à leurs parcelles sont régulièrement détruites, les paysanEs sont harceléEs (jet de pierres, arrestation arbitraire, vol et destruction de récolte...), leurs terres sont militarisées (avec des interdictions d’accès ou des autorisations pour seulement quelques heures par année) et colonisées... 

Colonisation… et résistances

Il suffit de traverser les campagnes pour se rendre compte de l’ampleur de la colonisation. Les colonies, facilement reconaissables, continuent de se construire sur les collines. L’Autorité palestinienne (AP) collabore avec Israël tant sur le plan sécuritaire (transfert de prisonniers, arrestations sous l’œil de la police palestinienne…) qu’économique. De nombreux membres de l’AP s’enrichissent personnellement grâce à des accords militaires ou commerciaux avec Israël.

Face à tout cela, le peuple palestinien s’engage par tous les moyens pour lutter contre la colonisation. Nous avons pu rencontrer des militantEs de UWAC, qui travaillent avec les paysanEs, notamment pour un retour à une agriculture avec des semences locales adaptées au climat, qui demandent moins d’eau, une problématique essentielle. On peut encore citer Al Sanabel, initiative d’un camarade palestinien que nous avons rencontré : lui et d’autres agriculteurEs de la région d’Hébron ont fondé une coopérative où ils peuvent faire du jus de leur récolte de raisins, leur permettant de ne plus perdre leurs stocks en cas de blocus. Depuis son lancement, en rendant la culture du raisin rentable à nouveau, la coopérative a permis d’augmenter les terres cultivées, et à des centaines de paysanEs de retrouver du courage et l’indépendance vis-à-vis du pouvoir israélien.

Ces missions permettent aux militantEs de tisser des liens, mais aussi de se rendre compte de la situation. Malgré notre engagement et nos lectures, nous avons été saisis par l’occupation, que nous n’avions pas imaginée aussi omniprésente : checkpoints, miradors et colonies sont partout. 

Nous encourageons les camarades qui le peuvent à participer à ces missions. Parlez-en dans votre comité et avec les personnes parties sur place ! Rendez-vous sur le site de l’AFPS de Rennes et pour plus d’informations envoyer un email à missions-olives@rennespalestine.fr.

Annaïck, Camille, Titouan et Sana 

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.