Palestine vaincra, libérez Georges Abdallah !

À l’appel de la Campagne internationale pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah, trois cents personnes ont manifesté le samedi 23 juin à Paris, de la place des Fêtes à la place de la République.

Un cortège bruyant, bigarré, combatif, dans lequel se sont retrouvés, pour exprimer leur colère et leur solidarité, des militantEs venuEs de Belgique, de Suisse, d’Allemagne ou d’Italie, au côté de leurs camarades français : 34 ans de prison, 34 ans de résistance, libérez Georges Abdallah ! 

Acharnement

Comme le répète inlassablement Georges, le combat pour sa libération et contre la répression à vie que compte lui infliger l’impérialisme sont intimement liées à son engagement, à notre engament au côté des luttes du peuple palestinien. Rappelons ici qu’il est libérable depuis 1999 et qu’il ne reste en prison qu’en raison de l’acharnement du gouvernement français, de l’État d’Israël et de ses partisans. Un simple arrêté d’expulsion signé du ministre de l’Intérieur aurait pu permettre à Georges de rentrer au Liban où il est attendu. C’était sans compter sur Manuel Valls qui, en 2016, a refusé de le faire, au nom de la lutte contre le terrorisme et sans doute de son « attachement éternel à Israël »

Dès maintenant, la campagne prépare le rassemblement annuel en octobre devant la prison de Lannemezan où Georges est écroué.

Alain Pojolat

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.