Les députés palestiniens d’Israël appellent les Démocrates à s’opposer à l’annexion

L’ensemble des 15 députés de la Joint List ont envoyé une lettre aux membres démocrates du Congrès US, leur demandant de s’opposer à l’annexion [de la Cisjordanie]. Le groupe de la Joint List [liste arabe unie] est une coalition de plusieurs partis arabes du pays.

La lettre commence ainsi : « Nous, membres de la Joint List, qui s’est classée troisième lors des récentes élections, représentant la minorité palestinienne en Israël ainsi que des Juifs progressistes, vous écrivons pour vous faire part de notre préoccupation concernant les projets imminents du gouvernement israélien, soutenus par l’administration US, d’annexer des régions de la Cisjordanie palestinienne occupée. Si l’on en croit les accords au sein de la coalition gouvernementale en Israël, l’annexion pourrait commencer dans les prochains jours ».

Feu vert de l’administration Trump à Netanyahou

L’équipe « Moyen-Orient » de l’administration Trump s’est réunie [la semaine dernière] pour déterminer comment elle se positionnait par rapport au plan d’annexion proposé par le gouvernement israélien. Pour la plupart des observateurs, c’est un feu vert qui sera donné au Premier ministre Benjamin Netanyahou, même si l’on rapporte qu’ils n’auraient pas réussi à aboutir à une décision.
En plus de l’appel aux élus démocrates à se positionner contre l’annexion et contre le « plan de paix » de l’administration Trump, la lettre de la Joint List appelle également Biden et son équipe à prendre une position forte sur le sujet s’il gagnait les élections en novembre : « Nous vous demandons d’adopter une position ferme contre ces projets et d’utiliser tous les outils à votre disposition, législatifs et autres, pour les arrêter. »

Bien qu’il s’oppose publiquement aux plans d’annexion israéliens, Biden a affirmé que l’idée d’un conditionnement de l’aide militaire à Israël était une « erreur gigantesque » et « absolument scandaleuse ».  

« Complices de l’apartheid du 21e siècle » ?

« Le troisième plus important parti au Parlement israélien demande franchement au Congrès de prendre des mesures et d’en annoncer les conséquences. Les Démocrates doivent prendre une décision », explique Beth Miller de Jewish Voice for Peace (USA). « Vont-ils continuer de se lamenter et de dire qu’ils sont "préoccupés", ou vont-ils faire quelque chose ? Soit ils entendent et, finalement, protègent les droits des Palestiniens, soit ils resteront dans l’histoire comme les complices de l’apartheid du 21e siècle ».

Les Démocrates élus à la Chambre des représentants font actuellement circuler une lettre s’opposant à l’annexion, mais ce texte se fonde sur des préoccupations concernant la sécurité de l’État d’Israël, et ne dit pas un mot concernant la nécessité de rendre ce dernier responsable de ses actions contre les Palestiniens. Une lettre élaborée par les sénateurs démocrates, plus tôt dans l’année, indiquait que les relations entre Israël et les États-Unis pourraient être remises en question par l’annexion, mais toute mention de cette hypothèse avait été rapidement retirée.

Traduction Julien Salingue
Version originale en ligne sur :
https://mondoweiss.net/2020/06/palestini...

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.