Gaza : « Au bord de l’effondrement complet »

-A +A
International
actualité

Ce sont des responsables des organes sécuritaires israéliens qui l’ont affirmé à la mi-janvier : la bande de Gaza est « au bord de l’effondrement complet ». Coupée du monde et soumise à un blocus meurtrier, l’enclave palestinienne, dans laquelle survivent quelque 2 millions de personnes, continue de mourir à petit feu : chômage de masse (plus de 60 % des jeunes diplôméEs), pauvreté endémique (80 % de la population ne survit que grâce à l’aide alimentaire), pénurie d’électricité (4 heures par jour en janvier), etc. Dans un reportage publié le 28 janvier sur Mediapart, Thomas Cantaloube évoque également la question essentielle de l’eau : « l’essentiel de l’eau qui circule dans les tuyaux (95 % selon l’Organisation mondiale de la santé) est impropre à la consommation humaine. Lorsqu’on se brosse les dents, un arrière-goût colle aux gencives. Se baigner dans la mer revient à nager à la sortie des égouts, puisque le système de traitement des eaux usées est en carafe depuis des mois… ». Une situation de plus en plus tragique, déjà évoqué dans ces colonnes, mais qui mérite d’être rappelée tant le silence complice de la « communauté internationale » et l’absence de toute sanction contre Israël sont révoltants. 

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.