Forum écologie radicale : ce n’est qu’un début

Le dimanche 8 juin à Montreuil, les rencontres de l’écologie radicale « Climat social » organisées par des militantEs de diverses forces – NPA, AL, MOC, Ensemble, Amis de la Terre, collectifs de lutte – ont été un succès qui a rassemblé plus d’une centaine de personnes.

La journée a été organisée en trois parties :
Apports théoriques : l’écologie radicale, la décroissance, l’écologie sociale, l’écosocialisme, l’écologie libertaire...
La transition écologique dans le monde du travail : intervention des salariés, désindustrialisation, antiproductivisme, rôle des syndicats...
Comment lutter, comment agir ? Notre-Dame-des-Landes, les gaz de schiste, le nucléaire, l’agriculture industrielle via le projet des 1 000 vaches, les grands projets inutiles imposés, l’extractivisme...

Points de convergence
Le partage des expériences et des réflexions dans un esprit d’écoute réciproque a permis de mettre en évidence des points de convergence importants : l’affirmation d’une position clairement anticapitaliste, antiproductiviste, internationaliste et contre toutes les formes de domination ; l’accord général sur l’importance de lutter de manière cohérente à la fois contre les inégalités sociales et environnementales qui touchent avant tout les plus pauvres ; la méfiance sur ce que nous pouvons attendre des sciences, des techniques, dans une perspective de luttes radicales ; des réflexions croisées sur les processus de décision, qui décide et de quoi, dans le cadre d’un dépassement de la concurrence des urgences et d’une nécessaire globalisation des luttes ; l’affirmation partagée qu’il ne s’agit pas d’attendre un hypothétique « moment révolutionnaire » mais bien de contribuer à populariser les capacités d’agir avant d’inévitables affrontements, ce qui suppose une réelle prise en compte de la question du contrôle social et des moyens de s’y opposer.
Les participants sont résolus à poursuivre ce travail collectif sur l’écologie radicale dès les 5 et 6 juillet, à l’occasion du prochain rassemblement à Notre-Dame-des-Landes, et à travailler dès à présent sur les actions à mener avant et pendant la conférence COP21 à Paris-le Bourget en décembre 2015.

CorrespondantEs Commission nationale écologie

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.