Retraites des femmes : un chiffrage qui vient confirmer le pire…

Précédemment, il existait deux types de compensations liées aux enfants : les trimestres supplémentaires considérés comme cotisés qui permettait de partir sans décote et les 10 % accordés à chaque parent au 3e enfant. Le remplacement par un dispositif unique de 5 % supplémentaires accordés à un seul des 2 parents combiné aux autres éléments de la réforme (âge pivot, calcul sur l’ensemble de la carrière…) pourra avoir des conséquences terribles sur les retraites des femmes.

C’est ce chiffrage qu’à fait l’institut de la protection dans une contribution rendue publique le 26 novembre. Les baisses de pensions induites par le nouveau système seront énormes : jusqu’à 15 000 euros par an pour un couple ayant eu 3 enfants ! les modifications apportées aux pensions de réversion, en particulier le recul de l’âge d’ouverture de ce droit vont probablement mettre en difficulté un nombre important de femmes.

Contrairement à l’objectif annoncé par le gouvernement, cette réforme telle que prévue sera très défavorable aux femmes comme les premières analyses le laissaient déjà penser. Les précisions apportées aujourd’hui permettent d’affiner les estimations : les pertes semblent encore plus importantes que ce que l’on avait pu imaginer.

Pour mes femmes, une des clefs de retraites plus justes réside en premier lieu dans l’égalité professionnelle (salaires et carrière). Mais tant que cela n’est pas réalisé, tous les dispositifs visant à allonger la durée de cotisation, reculer l’âge de départ, allonger les durées sur lesquels les droits sont calculer, supprimer les compensations en annuités… décupleront les inégalités existantes.

Alors pour tous, mais en particulier pour les femmes, une seule solution : le retrait complet de la réforme avant la mise en œuvre de nouveaux droits !

Elsa Collonges

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.