IVG : Petit tour des mobilisations annoncées

À Perpignan et au Havre, des quizz ont été rédigés pour interpeller notamment les jeunes. Aujourd’hui, il est effectivement nécessaire de trouver les façons de mobiliser des générations qui ont toujours connu le droit à l’IVG et le croient inébranlable. Le collectif de Perpignan organisera le 28 septembre une soirée projection de documentaires suivi d’un débat.

À Lyon, une première mobilisation organisée par le Collectif de défense des centres d’IVG (qui regroupe syndicats, associations féministes et partis) a déjà eu lieu le 16 septembre dans le cadre des journées du matrimoine : plus de 200 personnes ont participé à un Tour Operator des consulats, organisé par l’agence « Pouvoir Patriarcal Voyages » pour faire escale dans les différents pays où l’avortement est interdit ou remis en cause.

À Toulouse, une manifestation est organisée le 23 septembre, suivie d’une soirée-débat et d’un concert.

À Grenoble, le même jour, le centre-ville sera décoré de cintres, aiguilles à tricoter et bottes de persil pour sensibiliser sur le sujet et faire signer la pétition.

À Rouen, la mobilisation aura lieu le 28 à 18 h devant le théâtre des Arts avec départ probable en manifestation vers le CHU pour dénoncer les conditions d’accueil lamentables qui sont faites aux femmes venant avorter. Cette situation est loin d’être unique : dans de nombreux CIVG il semble que tout soit fait pour décourager les femmes d’avorter ! Le 28 septembre, journée mondiale du droit à l’avortement, est aussi l’occasion de dénoncer ces situations.

Dans de nombreuses villes, c’est le 28 que se déroulera la mobilisation avec des rassemblements ou manifestations au moment même où aura lieu la remise des pétitions à Bruxelles. Rendez-vous entre 17h30 et 19h selon les villes avec cintres, aiguilles et banderoles à Paris place de la République, à Marseille au Vieux-Port, à Toulouse devant l’Hôtel Dieu Saint-Jacques, à La Rochelle place de Verdun, à Saint-Brieuc place Salvador-Allende, à Montpellier place de la Comédie, au Havre à Coty, à Valence, à Rennes, à Rouen

La mobilisation devra se poursuivre après le 28 et d’ailleurs dans certaines villes les rassemblements auront lieu le 30 pour d’ores et déjà inscrire notre lutte dans la durée : à Louviers lors de la foire Saint-Michel, à Tours en manif, à Bordeaux, etc.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.