Un équipementier automobile menace de fermer une usine de 400 salariés en Corrèze

Blog NPA auto-critique

Le blog NPA auto-critique est animé par les militantEs du NPA de la branche automobile.

L’usine d’Eyrein en Corrèze, près de Tulle, appartenant à l’équipementier automobile BorgWarner Automotive est menacée de fermeture. L’emploi de 400 salariés est en cause. Près de 2 000 en comptant les emplois indirects. Et cela dans une ville de 15 000 habitants. La nouvelle a été confirmée lors d’un CSE tenu le jeudi 25 juin.

BorgWarner Automotive (BWA) est une entreprise américaine, basée dans le Michigan qui emploie 29.000 personnes dans le monde. Aux dimensions de la Corrèze c’est une très grande entreprise multinationale. Elle est spécialisée dans les systèmes de transmission, des turbos et des boîtes de vitesse. En Corrèze, l’équipementier automobile produit des modules de commande pour boîtes de vitesse pilotées, Le principal client est aujourd’hui Volkswagen à hauteur de 90 % du chiffre d’affaires. Nissan et Renault ayant depuis plusieurs années cessé les commandes à cette usine.

Les volumes de commandes de l’usine n’ont cessé de décliner continuellement depuis 5 ans. Entre 2017 et 2019, son chiffre d’affaires a chuté de plus de 40 % . Le groupe propriétaire de l’usine n’a pas investi dans de nouvelles techniques. Le délégué syndical CGT de l’usine explique : « ce n’est pas faute d’avoir alerté et demandé à la direction de se diversifier ».

Et pendant ce temps le groupe a pompé des subventions publiques. Un fin connaisseur en la matière François Hollande, installé électoralement depuis des décennies dans la ville de Tulle, reconnaît : « Comment admettre qu’une entreprise, de près de 400 personnes soit purement et simplement fermée alors que des fonds publics lui ont été versés ? ...Quand il s’agissait de prendre des fonds publics, ils étaient prêts à parler. » 

De cette déclaration une conclusion : BorgWarner doit rendre l’argent qui lui a été versé indûment par les pouvoirs politiques . A ce groupe industriel de garantir l’emploi !

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.