Quatre sites Michelin et 2000 emplois menacés

Plusieurs sites Michelin en danger, c’est ce que laisse penser un document interne qu'a pu consulter Le Monde.

Les sites en question : Clermont-Cataroux dans le Puy-de-Dôme (pôle d’innovation), Cholet (Maine-et-Loire, pneus tourisme et camionnette), La Roche-sur-Yon (Vendée, poids lourds) et Avallon (Yonne, rechapage poids lourds). À elles quatre, ces usines représentent environ 2.000 emplois sur les 23.000 salariés de Michelin dans l'Hexagone.

Ce document, dans lequel sont détaillés “les éléments stratégiques sur l’évolution des marchés et sur les performances techniques et économiques de chaque usine” a été présenté aux syndicats début septembre, en “échange d’un accord de confidentialité”. Ce que dénonce la CGT. “La confidentialité qu’on nous demandait n’était pas acceptable. Nous sommes les représentants du personnel et nous ne devons rien leur cacher. Et nous ne voulons pas avoir l’air de cautionner des décisions qui ont déjà été prises par la direction”, dénonce Michel Chevalier, délégué syndical de la CGT dans les colonnes du Monde.

Yonne : l'usine Michelin d'Avallon menacée ?

Michelin : plusieurs sites dans le viseur en France

L'usine Michelin de La Roche-sur-Yon menacée ? - Le Journal des Entreprises - Loire-Atlantique - Vendée

Cholet : l'usine Michelin pas assez productive

Michelin : les sites industriels français menacés ?

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.