PSA condamné pour avoir exposé à l’amiante un ouvrier dans l’usine de Sochaux

Blog NPA auto-critique

Le blog NPA auto-critique est animé par les militantEs du NPA de la branche automobile.

PSA vient d’être reconnu coupable d’une "faute inexcusable" envers un ex-ouvrier souffrant aujourd’hui d’un cancer à la suite de son exposition à l’amiante.dans l’usine de Sochaux. C’est un homme aujourd’hui âgé de 75 ans qui souffre d’un grave cancer bronco-pulmonaire après avoir travaillé trente ans dans le secteur fonderie de l’usine.

Le pôle social du tribunal judiciaire de Belfort a jugé que sa maladie professionnelle était "due à la faute inexcusable de l’employeur" et condamné PSA à lui verser plus de 110 000 euros.

PSA a été condamné à lui verser 111 800 euros de préjudice, en plus de la majoration de sa rente. Dans le détail, il obtient 100 000 euros au titre de la souffrance physique et morale, 4 000 euros pour préjudice d'agrément, 1 500 euros de préjudice esthétique et 6 300 euros au titre du déficit fonctionnel temporaire. Cette indemnisation est supérieure au barême prévu normalement dans le cadre du fond d'indemnisation (entre 40 000 et 77 000 euros dans le cas de M. Heidet). Pour Maître Marie Fleury, son avocate, c'est une victoire : "M. Heidet a attendu longtemps mais aujourd'hui il a une véritable reconnaissance."

L’association des victimes de l’amiante et des maladies professionnelles en Franche-Comté s’est félicitée dans un communiqué de ce jugement, "qui sera un point d’appui pour les dossiers à venir". Elle rappelle également être à la disposition des personnes qui veulent constituer un dossier pour la reconnaissance de leur préjudice d’anxiété pour exposition à l’amiante.

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.