PIC de Cestas : une prime en forme de chantage pour les postiers

-A +A
Entreprises
actualité

« Le challenge zéro accident » c’est le nom qu’à donné la direction de la PIC au « jeu » qui permet d’obtenir un cadeau. Un jeu assez étrange puisqu’il s’agit de récompenser le flux qui n’a pas eu d’accidents pendant longtemps. Pour l’instant le flux après midi tient la barre avec près de 300 jours sans accidents alors que dans la matinale un accident s’est produit la semaine dernière. Mais qu’est ce que cela veut dire ? Les accidents seraient donc uniquement de la responsabilité individuelle ? Il suffirait de suivre les consignes pour ne pas en avoir ? Et si les cadences demandées n’étaient pas plutôt en cause ? Bref cette prime ressemble à une (petite) carotte tendue au bout d’un bâton. De plus elle met de fait en concurrence les équipes et pourrait même inciter des équipiers à ne pas déclarer d’accidents et souffrir en silence pour ne pas pénaliser toute l’équipe.

Cerise sur le gâteau cette prime est de… quelques dizaines d'euros... en 2 fois... et en chèque cadeaux.

Ce n’est pas ça qui mettra du beurre dans les épinards des équipiers alors que la Poste vient de déclarer 11,9 milliards d’euros de chiffres d’affaires et 694 millions d’euros de bénéfices pour le premier semestre, dont près de la moitié réalisés dans le courrier-colis.

(Extrait du bulletin inter-entreprises Pessac-Cestas)

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.