L’usine Renault de Choisy en grève reconductible

Blog NPA auto-critique

Le blog NPA auto-critique est animé par les militantEs du NPA de la branche automobile.

À son tour, l’usine Renault de Choisy est en grève reconductible depuis ce mardi 2 juin 2020 à l’appel de l’intersyndicale de l’usine (FO, CFDT, CGT, CFE-CGC). L’usine est à l'arrêt. Rien ne rentre. Rien ne sort ! Plus de 200 salariés sur les 262 que compte le site étaient rassemblés depuis 6 h devant l’usine.

Le site de Choisy fait partie des cinq sites menacés de restructuration par le plan Renault de deux milliards d’économies. C’est le seul en France à être spécialisé dans la rénovation et le reconditionnement des moteurs et boîtes de vitesse pour permettre un échange standard à moindre coût pour le consommateur comme pour l’environnement. Mais pour Sénard ou Macron, rien n'est plus important que leur rentabilité capitaliste !

Le site de Choisy est le seul pour lequel Renault a annoncé la fermeture pure et simple. On parle d’un déménagement de certaines activités à Flins. C’est à l’autre bout de la région parisienne d’est en ouest, impossible d’accès pour ceux qui ont leur logement près de l’usine de Choisy.

C’est un plan Macron- Sénard qu’ils veulent appliquer ! Caudan, Maubeuge, Choisy : usine attaquée par usine attaquée une grève massive bloque à mesure la production de chaque site. Le temps est à l’action et à la grève tous ensemble pour empêcher le plan Macron-Sénard de s’appliquer.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.