L’usine de la Seita Riom bloquée par les salariés pour préserver leurs emplois

Les salariés de la Seita en lutte pour préserver leurs emplois depuis le 29 novembre, suite à une décision d’impérial tobacco de fermer sa dernière usine en France pour délocaliser en Pologne pour donner encore plus d’argent aux actionnaires.

Sur le site de Riom, c’est 239 emplois qui sont menacés dont 30 intérimaires et 30 de boîtes extérieur. L’usine Seita est à l’arrêt depuis un mois et les accès sont bloqués depuis le lundi 22 mai pour peser sur les négociations dans le cadre du plan social afin qu’impérial tobacco finance des indemnités de licenciements à la hauteur du préjudice subi par les salariés dont pour certains c’est le 3iéme plan social.. 

Le projet des salariés est de créer une SCOP , une société coopérative qui continuerait à fabriquer des cigarettes à partir de tabac français.

La lutte se poursuit.

Un article de janvier.

Un article de février

Revue de presse
 
 
 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.