Les plans de transports à la SNCF révèlent que la grève sera pratiquement totale

La grève va être très suivie, à partir de 19h mercredi soir sur le réseau SNCF. Beaucoup de trains vont être supprimés, notamment en banlieue. Sur le réseau Est par exemple, il n’y aura pratiquement plus de circulation à partir de 19h, et c’est le cas pratiquement partout.

C’est lié au fait que souvent, chez les cheminots qui travaillent de soirée, il y a des découchés, donc les préavis sont déposés à partir de 20h pour pouvoir être présents le lendemain matin, notamment en AG.

Par conséquent, si un conducteur de train fait Paris-Strasbourg, que le train arrive après 20h à Strasbourg et qu’il a prévu d’être en grève à partir de 20h, il ne peut pas partir. C’est le cas aussi pour les contrôleurs. Donc cela représente beaucoup de trains supprimés.

Sur le TER du réseau Est, il n’y aura aucun RER le jeudi et le vendredi. La SNCF n’arrive pas à faire de plan de transport pour le vendredi en raison du grand nombre de grévistes et de l’incertitude des reconductions.

À la RATP, les préavis commencent le jeudi matin donc, si le trafic sera normal mercredi, la grève sera massive jeudi. Ils ont formé à l’arrache des gens pour tenir des postes d’aiguillages, ce sont souvent des chefs qui ne connaissent quasiment pas les postes d’aiguillage. Donc pour éviter des problèmes, des accidents, ils annulent les travaux qui étaient prévus.

L’enjeu est que le cumul des actions à la RATP et à la SNCF produise un effet extrêmement fort, serve de point de départ au mouvement d’ensemble.

Il faut également affirmer que, si des accidents ont lieu, en raison de la surcharge des quais par des voyageurs/ses attendant leurs trains, ce sera de la responsabilité du gouvernement et du STIF. Ils doivent arrêter complètement le trafic afin de garantir la sécurité des usagerEs.

Une chose est sûre, les tentatives de restrictions du droit de grève, comme le pseudo « service minimum » qui ne sert qu’à obliger les travailleurs/ses à se déclarer grévistes à l’avance, le suivi des trains par satellite, ne parviennent pas à empêcher des grèves massives. La meilleure réponse à donner à ces tentatives de restrictions, ce sont la grève de masse, les assemblées générales où l’on discute des suites du mouvement et la reconduction de la grève, massivement et touTEs ensemble !

Ali Jonas

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.