Les ouvriers de Nissan manifestent contre la fermeture de l'usine de Barcelone

Blog NPA auto-critique

Le blog NPA auto-critique est animé par les militantEs du NPA de la branche automobile.

Jeudi 28 mai, Nissan a confirmé la fermeture de l’usine de Barcelone.

Une grève bloque la production de l’usine de Barcelone depuis le 6 mai. Immédiatement après l’annonce de la décision de Nissan, une manifestation des ouvriers de Nissan est en cours.

La CUP de Catalogne propose de "nationaliser" l'usine de Nissan à Barcelone. "Si Nissan s'en va, la nationalisation pour une production respectueuse de l'environnement s’impose pour garder des emplois ». La CUP a également encouragé les travailleurs de l'usine de Barcelone à poursuivre leur grève. "Une leçon de résistance". Miguel Urban responsable d'Anticapitalista et député au parlement européen demande, avec d’autres militants, "au gouvernement de garantir les emplois visés par la fermeture de Nissan. La production doit être nationalisée et les aides publiques doivent être remboursées pour financer sa reconversion sur la base de critères sociaux et environnementaux"

Décidément, Macron, Nissan et Renault synchronisent déclarations et fermetures d’usines. Mardi 26 mai, Macron présentait un plan à 6 milliards d’euros pour l’industrie automobile tout en autorisant des fermetures d’usines. Mercredi 27 mai c’était conférence de presse commune Renault Nissan, dont l’État français est actionnaire, pour donner paraît-il, un nouveau départ à l’alliance secouée par les malversations de l’ancien PDG Carlos Ghosn Et Vendredi 29 mai Renault détaillera les fermetures d’usines et les suppressions d’emplois pour réaliser deux milliards d’euros d’économies.

Urgence pour défendre l’emploi, empêcher les fermetures d’usines et empêcher les firmes capitalistes  de nuire !

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.