Les derniers salariés de Ford Aquitaine industries licenciés

Après la vague de licenciements des salariéEs de Ford, il restait encore à licencier les “salariés protégés” par un mandat syndical. La procédure était plus complexe, puisque l’inspecteur du travial devait autoriser le licenciement économique. Alors que Ford est une multinationale bénéficiaire, que le site est rentable, l’inspecteur du travail a néanmoins autorisé le licenciements économique de plusieurs militants, dont notre camarade Philipppe Poutou.

Nous publions ci-dessous des réactions de Vincent Alauze et Philippe Poutou :

 

”Et voilà ! La lettre recommandée avec AR est arrivée avec la mauvaise nouvelle.

L’inspecteur du travail, Laurent Willem, autorise mon licenciement ainsi que celui de mes camarades de la CGT Ford. Il finit le travail.

Après l’épisode d'une justice qui se déclare incompétente, et donc, qui ne juge pas le fond du dossier laissant Ford libre de licencier tous les salariés, voici celui où l'inspection du travail, contre l'avis du cabinet d'expertise économique, contre les déclarations (de posture) des pouvoirs publics, du gouvernement, du ministre de l'économie et même du président Macron, enfin tous ces gens qui disaient des choses devant les caméras et faisaient tout le contraire en réalité, donc, en opposition à tout cela, l'inspecteur du travail autorise nos licenciements en reconnaissant le motif économique !!! Ce n'est pas comme si Ford était une multinationale milliardaire qui délocalisait nos productions dans d'autres pays. Non non, pas pour Monsieur Willem !

Cette société capitaliste est pourrie jusqu'à la moelle, elle est à combattre dans toute ses formes, elle est faite d'injustices et ne peux aboutir qu'à la révolte des peuples.

L'anticapitalisme c'est la lutte contre l'épuisement des ressources, une volonté de changer profondément la société en respectant la planète et ses habitants. Et c'est là que je me retrouve, aujourd'hui plus qu'hier.

Vincent Alauze”

 

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.