Jeff, cheminot menacé de radiation

Jeff, cheminot, est poursuivi pour avoir allumé une torche sur le quai de la gare de Nîmes le 14 Mai dernier lors de la journée sans cheminots. Il était convoqué ce mercredi 18 juillet, à Lyon, pour un conseil de discipline. Mais le camarade n’est pas seul : à la veille du 39 jours de grève nationale, et suite à une grève régionale contre la radiation de Jeff ou plus de 30% des cheminots de la région se sont mobilisés devant plusieurs établissements de la région pour interpeller les directions à Narbonne, Béziers, Nîmes... Une centaine de cheminots de la région Languedoc Roussillon se sont rendus à Lyon pour le conseil de discipline.

Il faut dire que Jeff est un militant CGT très reconnu dans la région : il a participé à l’animation de la section aux ateliers de Courbessac, un lieu très symbolique des luttes cheminotes. La direction le poursuit depuis longtemps.

Jeff a été accueillis par des cheminots de Lyon et de Saint-Étienne. Le conseil de discipline s'est tenu en présence de ses collègues. Comme pour d’autres cheminots poursuivis un peu partout, le conseil de discipline a maintenu la proposition de sanction qui était la radiation des cadres (licenciement). 

Malgré la répression, il y a toujours des cheminots qui ne se résignent pas. Ils se rendront vendredi 27 juillet à Paris pour soutenir une nouvelle fois Jeff car son cas passera au comité d’entreprise. Le vote sera consultatif, c’est l’inspetion du travail qui tranchera car Jeff est membre du CHSCT. Ce sera probablement une journée placé sous le signe de la lutte contre répression, avec un rassemblement à Paris.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.