Fonderies de Bretagne : la vigilance s’impose

Blog NPA auto-critique

Le blog NPA auto-critique est animé par les militantEs du NPA de la branche automobile.

« Nous allons ouvrir une analyse stratégique sur cette entreprise avec les parties prenantes. Parmi les solutions envisagées, la cession en fait clairement partie, la Fonderie de Bretagne n’a pas vocation à rester dans le groupe Renault », a déclaré Senard, le président de Renault dimanche 31 mai.

Un premier recul a eu lieu avec la non-fermeture du site, mais l’externalisation reste l’objectif de Renault. La vigilance reste donc de mise. On ne sait pas encore quel sera le sort des personnels intérimaires, il n’y a pas encore de garantie sur la possibilité de faire remonter la production à 30 000 tonnes annuelles.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.